03 janvier 2012

Canyon glacé des sources du Cians

Mots-clé : hors chemin vers les granges d'Ars, Beuil

 lignemarchegrise

L'approche

hebergeur image

 Ce 31 décembre, sur la départementale entre le col de la Couillole et Beuil, se dessine le Mounier.


hebergeur image

d'après cartoIGN, petite promenade dépaysante au lieu-dit "vallon de Conchas" qui monte très peu sauf au final (mais il est possible de continuer jusqu'au chemin pour éviter la montée à flanc par les sentes des moutons), toutefois pas facile car pas de chemin et il faut être très bien chaussé. Le retour se fera par le même itinéraire. Ne pas emrunter par temps de pluie, de crue ou d'orage !

 lignemarchegrise

hebergeur image

dans le creux du vallon


hebergeur image

au mileu du mélézin dénudé déjà dans l'ombre


hebergeur image

sous un presque premier quartier de Lune

 lignemarchegrise

Le départ : le vallon de Conchas

hebergeur image

choisir un endroit où poser la voiture dans le vaste lacet


hebergeur image

De la route se dessinent les méandres du torrent caillouteux à sec en contrebas, vers l'amont. C'est le point de départ.


hebergeur image

 il faut descendre là, or la sente en rive gauche du torrent à sec est enneigée, glacée et glissante (vue vers le Sud)


hebergeur image

Du coup, la descente est un peu délicate, même par la rive droite, pour arriver dans le lit du torrent.


hebergeur image

Tout de suite cela fait des méandres mais on peut couper les deux premiers méandres, les berges du torrent à sec étant faciles et moins caillouteuses que le lit du Cians


hebergeur image

ensuite le fond du torrent devient plus accidenté et il faut slalomer entre neige dure, cailloux glacés et creux gelés glissants


hebergeur image

mais le cheminement reste facile (vue vers le Sud)


hebergeur image

et même un peu moins enneigé, simplement caillouteux. (au printemps les talus sont couverts de coucous) (vue vers le Sud)


hebergeur image

Cahin-caha, en choisissant toujours les endroits les plus faciles, notre avancée tortueuse nous enfonce dans le coeur du vallon.


hebergeur image

 Ici un Blanchon (lièvre variable tout blanc en hiver) est passé en sautant il a dix jours, laissant l'empreinte de ses bottes fourrées. La neige a fondu puis durci mais les traces profondes sont restées. Ce canyon est très fréquenté : Blanchon, chevreuil, biche, sanglier...


hebergeur image

Au méandre suivant cela devient plus accidenté, plus abrupt au niveau des berges.

 lignemarchegrise

Le canyon

hebergeur image

Devant nous, l'aspect "canyon" de ces petites gorges se précise :


hebergeur image

l'étroiture a moins d'un mètre cinquante de large. Lors des crues automnales et de la fonte des neiges printanières un flot tumultueux remplit ce goulet. Ici, depuis un mois et demi c'est à sec. Espéront que des troncs d'arbres abatus ne seront pas coincés en travers...


hebergeur image

Premier coude dans le canyon, encore plus étroit, un mètre... Cela passe toujours...


hebergeur image

un ressaut d'un mètre à franchir, les troncs de l'an dernier ont été évacués par la crue, cela passe mieux, même s'il faut s'aider des mains


hebergeur image

L'obstacle principal : un ressaut de 3 m de haut. Sa géométrie a complètement changé depuis cet été : tronc gênant l'escalade, tas de grosses pierres grises dont certaines sont instables, ressaut surélevé...

 lignemarchegrise

Parmi les troncs abattus

hebergeur image

Ensuite le cheminement irrégulier continue sous les épicéas et mélèzes abattus par la lourde neige printanière. Il faut regarder où l'on met les pieds et baisser la tête à cause des branches.


hebergeur image

et l'hécatombe d'arbres continue, mais au moins le défilé s'élargit un peu, c'est moins oppressant.


hebergeur image

de nouveau une zone encombrée de nombreux mélèzes abattus. Et dire que personne ne vient chercher tout ce bois superbe !


hebergeur image

Toujours un sol irrégulier, glissant de neige dure ou gelée et ces branches qui gênent la progression. (vue vers le Sud)


hebergeur image

Une dernière petite étroiture avec un ressaut d'un mètre où il faudra mettre les mains pour passer, surtout à cause de la seule flaque d'eau du torrent, complètement gelée sur 20 cm d'épaisseur, véritable patinoire piège. Au delà le vallon s'élargit. Nous sommes sortis du canyon. où nous avons parcourus au total  500 mètres en 15 minutes.

 lignemarchegrise

Le vallon des sources du Cians

hebergeur image

Puis c'est beaucoup plus ouvert sur le vallon d'Ars et les sources du Cians. Nous retrouvons le soleil, enfin !


hebergeur image

Empreinte de la biche, passée dans la nuit... (cette empreinte n'était pas là hier)


hebergeur image

mais danger rétrospectif, la croûte de glace a cédé, heureusement pas sous nos pas, sous ceux de la biche... Pas facile à remonter ce vallon même maintenant qu'il est moins accidenté.


hebergeur image

Nous rejoignons définitivement le soleil et de très beaux mélèzes. (sur la crête là-haut, c'est une place de parade des tétras-lyre, lieu de combat des coqs de bruyère au printemps)


hebergeur image

Pour éviter de monter le long du vallon maintenant monotone nous avons joué les "chèvres" grimpant par des cheminements de moutons vers les granges d'Ars. En face, la baisse du col Saint-Pierre et en bas à droite le canyon dont nous sortons. Le temps de souffler et nous redescendons par où nous sommes venus, avant que le soleil ne soit trop bas sous un ciel blanchissant au sud annonçant une chûte de neige pour dans deux jours. Au total une demi-heure de marche aller. (vue vers le Sud-Est)

 lignemarchegrise

Posté par mariuss à 02:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Canyon glacé des sources du Cians

    Merci pour cette balade en photo, c'est comme si nous y étions.
    Mes meilleurs voeux encore pour 2012
    Bisous
    Val

    Posté par rvallou, 03 janvier 2012 à 17:15 | | Répondre
  • Vallou > C'était le but. Ceci dit, je ne me suis pas encore occupé des voeux je suis rentré hier soir de la grange, sans PC, ni internet et batterie de tél vide....

    Posté par mariuss, 03 janvier 2012 à 17:34 | | Répondre
  • Très belle balade ,bien illustrée et commentée lol
    normal pour un demi-dieu prof
    Tu reconnais les traces des animaux j'en suis incapable même pas les miennes lol
    Merci pour cette balade ,un bon moment de dépaysement .
    Plus un bon bol d'air pure .
    Gros bisous Mariuss chefguide
    marie

    Posté par marie, 04 janvier 2012 à 14:16 | | Répondre
  • Bonsoir Marius
    merci pour la rando un coin que je ne connais pas ! ce moment a du être vivifiant.
    Une très bonne et heureuse année à toi et ta petite famille, bonheur, santé et prospérité !
    bonne osirée
    Béa

    Posté par Bea, 04 janvier 2012 à 20:25 | | Répondre
  • Béa > Tes gorges du Verdon et le château de la Pallud sont pas mal non plus...Meilleurs voeux à toi zaussi !

    Posté par mariuss, 05 janvier 2012 à 16:48 | | Répondre
Nouveau commentaire